Découvertes

La montagne ça vous gagne!

Hello tous,

Me voilà de retour pour vous parler d’une petite expérience que j’ai eu le weekend dernier. J’en profite également pour vous dire que cet article sera le dernier par ici avant une remise à neuf du blog. Mais vous pourrez toujours me suivre sur les réseaux sociaux: Facebook, Instagram.

Bon maintenant revenons à nos moutons. Je vous disait donc, le weekend dernier j’ai eu l’opportunité d’aller à la montagne. Voilà une dizaine d’année que je suis à Toulouse, je n’ai jamais eu l’occasion d’y aller et à vrai dire ça ne m’intéressait pas plus que ça. Si ce n’était pour mon fils qui me demande de voir la neige depuis qu’il sait aligner trois mots, je pense que je n’aurais pas fait l’effort d’y aller.

Nous nous sommes donc rendu dans la petite station familiale de Nistos dans les Hautes-Pyrénées. Au programme, balade en raquettes et luge. Après nous être bien équipés grâce à Vinted (ma nouvelle application chouchou), sans trop dépenser (on allait quand même pas se ruiner pour une journée!), nous voilà en route pour 2h30 de trajet en bus. Pour moi qui ait le mal des transports, la montée dans les routes sinueuses et étroites n’a pas été très plaisante. Mais les magnifiques paysages m’ont vite fait oublier mon mal-être. J’appréhendais un peu cette journée, la neige, ce n’est pas mon truc, c’est froid et ça mouille!

Pendant que mon fils s’amusait à descendre la piste de luge, je suis partie faire une ballade en raquettes. 45 min de marche! Comment vous dire… je n’aime pas marcher et cela depuis… toujours en fait. Petite je faisais en sorte qu’on me porte et si par malheur il y avait des cailloux ou trois brins d’herbe sur mon passage, je les contournais ou je pleurais :D. Donc marcher 45min et de surcroît dans la neige, vous imaginez l’exploit! Et vous savez quoi? J’ai apprécié. En plus, le soleil était au rendez-vous. Moi qui avait peur d’avoir froid, j’ai même dû enlever ma combinaison tellement j’avais chaud.

Après ces efforts, petite pause déjeuner. Pas de raclette au menu 😦 D’ailleurs je n’en ai pas mangé cet hiver, si quelqu’un veut m’inviter, il n’est pas trop tard. Puis retour dans la neige. Bataille de boules de neige, bonhomme de neige, luge… une vrai gamine! J’ai adoré! J’ai décidé d’y retourner dès que je pourrais mais cette fois-ci entre amis, sans enfant 😀 . Je vous laisse apprécier ces quelques clichés.

La pub était donc vrai, « la montagne ça vous gagne« , mais ça vous épuise aussi. Je vous raconte pas les ronflements dans le bus et les courbatures le lendemain. Pour prolonger le plaisir, j’ai regardé le film la première étoile avec Firmin Richard 😀 .

Et vous? Racontez-moi en commentaires votre première expérience à la montagne.

Publicités
Mode

Ho ho ho! My crush à Noël en Wax

Hello tous!

Ces derniers temps j’ai été présente plutôt sur les réseaux sociaux que par ici. Toujours mes problèmes d’ordi.Enfin bref.

  •  Je me devais de vous faire un petit coucou avant l’arrivée de 2018. Pour ce faire je  voulais vous parler de  Noël en Wax, un pop up store organisé par l’association Ayokah. Vous pourrez y retrouver pas moins de 25 créateurs inspirés de l’Afrique et de la Caraïbe, jusqu’au 22 décembre (oui, oui ce vendredi! Plus que 4 jours!). Il y en a pour tous les goûts, de la déco by My cosy eden, des robes toutes mimi pour vos petites princesses by Jua Happy Kids, de la maroquinerie by Miswude, de super chemises et bombers pour ces messieurs by Sénégaulois…. et bien sûr le fameux doudou de Beyoncé by Myriam Maxo.

En attendant de vous y retrouver, je vous montre mon look, en mode Mère Noël revisitée, avec ma superbe « hotte », mon big coup de coeur de cette 3ème édition de Noël en Wax, le sac á dos en pagne tissé by Tissame!!!

Pop up store Noël en Wax: du 9 au 22 décembre, Salon de marvejol, 47 rue pharaons Toulouse. 

Liste de tous les créateurs présents sur www.noelenwax.com

Crédit photo: Mjy consulting services

Mode

Last summer look

Hello tous,

Pour ce 1er jour de septembre, bien que le beau temps ne soit pas au rendez-vous, je voulais vous présenter un dernier look d’été.

Si vous me suivez sur les réseaux sociaux, vous avez dû apercevoir mes canonissimes shoes, customisées par l’artiste Elanise art.

Pour la petite histoire, je voulais les porter avec un pantalon car je pensais qu’avec un short ou une jupe et mes maigres gambettes, ça ferait too much. Mais ma copine Médina, conseillère en image de Épatez&vous n’était pas de cet avis. Elle m’a dit très gentiment: « Nimporte quoi, montres tes jambes! » 😊

Et je dois avouer que je suis contente d’avoir suivi son conseil. J’ai l’impression d’avoir des jambes immenses et je me sens trop Waw! Les chaussures y sont aussi pour beaucoup, est-ce vraiment la peine d’en parler? Elles parlent d’elles-mêmes, non? Vous avez vu ces merveilles? C’est tout à fait moi.

Alors si vous aussi vous voulez des chaussures uniques qui vous ressemblent, n’hésitez pas, contactez Elanise art 😉

 

Top: mango

Chaussures: Elanise art
THE Project

THE Project: Pendant les vacances tout tourne au ralenti

Hello tous,

Ca fait longtemps que je ne vous ai pas informé sur the project, en fait depuis la fin de ma formation à l’Adie et le début de mon étude de marché (je vous en parlais ici). Mais avec les vacances, tout tourne un peu au ralenti. Et puis ce que je fais en ce moment, est certes indispensable, mais pas très intéressant à racontée _ ou du moins je ne vois pas trop comment le rendre fun_: Etude de marché, demande de devis, étude financière, budget prévisionnel, repérages…

La part la plus importante d’un projet selon moi est tout de même le côté financier. J’ai tendance a travaillé trop souvent par envie et par passion et a négliger cette partie. Mais on peut avoir l’idée du siècle et un dossier bien ficeler, si on n’a pas un budget initial ou qu’on le gère mal, on n’est très vite limité. J’essaye donc de travailler sur ce point en particulier. Je cherche par ailleurs des formations qui pourraient m’aider notamment en comptabilité.

Bref, j’espère avoir à vous en dire plus sur the project à la rentrée. Si vous souhaitez encore m’aider à avancer, les questionnaires sont toujours d’actualité:

Si vous y avez déjà répondu, parlez en autour de vous et partagez le lien. Ca prend 5 min 😉

Je voulais également partager avec vous ces quelques photos que j’ai fait il y a quelques mois. I feel like a (sexy) conqueror in the city! (ben quoi un peu de narcissisme n’a jamais fait de mal).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Col: by Swavey
Coiffure et maquillage: Audrey
Découvertes

Lâcher prise: quand ça veut pas, faut pas forcer.

Hello tous,

La semaine dernière j’ai dû amener mon fils vers Perpignan, pour rejoindre sa granny qui devait le garder deux jours pour que je puisse participer à l’Afro summerbreak (je vous en parlais ici). J’en ai profité pour rester quelques jours et j’ai apporté mon ordi pour pouvoir bosser assise sur un transat., car j’avoue que depuis que mon petit bonhomme est en vacances, je n’ai pas encore trouver un bon rythme de travail, sans compter la fatigue. Enfin bref. On était donc dans un petit village du doux nom d’Amélie-les-bains, région thermale à 20 min de Perpignan.

A plusieurs reprises j’ai tenté de prendre l’ordi pour avancer sur certaines choses. Mais l’envie n’y était pas et le lieu ne s’y prêtait pas non plus. Pourtant j’avais un petit programme bien ficelé: Réveil, café, puis 45 min de sport (ben ouais c’est les vacances, faut pas trop forcer hein!), 15 min de jacuzzi (le pied total il m’en faut un dans mon salon!), tout ça vu sur le Tech et les Pyrénées. Ensuite retour à la maison pour se préparer et prendre le ptit dèj. Petit dèj à rallonge qui empiétait toujours sur le temps que j’étais sensé consacrer à bosser. Mais peu importe. J’ai pris du bon temps. Après, soit on traînait un peu et on mangeait sur place, soit on partait directement pour de petites excursions, on déjeunait dehors dans des villages alentours, à Argelès-sur-mer ou en Espagne.

 

 

 

 

 

Les deux premiers jours j’ai un peu culpabilisé de ne réussir à allumer le pc que pour regarder des Disney avec mon petit homme (la culture disneymatographique, c’est la base), mais mince je n’étais là que pour 5 jours et purée (oui je suis une maman, bien que toulousaine de coeur, je dois faire attention à mon langage, j’évite le mot en « ain »), qu’est-ce que ça fait du bien de lâcher prise, de ne pas être constamment en alerte et de profiter de ses proches. J’essaye d’être plus exigeante avec moi-même, mais j’ai la chance de pouvoir reporter certaines tâches (pas trop quand même), donc j’essaye de le faire de temps en temps, sans culpabiliser, en faisant une vrai parenthèse, afin de réellement profiter du moment présent.  Pas toujours évident pour moi qui ait toujours 10 000 choses qui me passent par la tête.

J’ai donc décidé de me faire plus souvent des petits week-end hors de Toulouse et de ne pas attendre les vrais longues vacances de 2-3 semaines. _Notamment en hiver où je m’englue plus facilement dans le quotidien et où j’attrappe systématiquement des flemmingites aiguë._  Une pause, même courte me permet  de me reconcentrer, de trouver l’inspiration…

Quelques photos de ma petite pause, avec quelques uns de mes indispensables pour cet été. J’espère que ça vous plaira.

Et vous comment faites-vous pour lâcher prise?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sandales: Besson
Visière: Marché du Boulou :)
Lunettes: Le petit lunetier
Tote bag: Wax is the new black
Nail art: Yours truly, Just a Little ;)
Découvertes

Wax nails à l’Afro Summer Break

Hello tous,

Ca fait un moment qu’on a pas parlé ongles et nail art par ici. C’est quand même une de mes premières passions.

Le 27 juillet aura lieu l’Afro Summer Break au Beau (Beau) Bar, nouveau concept convivial, boutique et bar, autour de la mouvance vintage tenu par la kidifamily de la blogueuse Kidimum.

Pour cette première édition de l’Afro Summer Break, vous serez plongé dans une ambiance sonore groovy avec DJ Jacques de Kalakuta, membre du collectif de vinyl digger « les Kalakuta selectors ». Vous pourrez également shopper des pièces de créateurs déco et prêt-à-porter éthique et ethnique, telles que celles de United Souls ,  Kinkela, Ozoua et Colette ou encore l’Atelier du sous-bois.

 

 

 

 

 

 

 

Pour une immersion totale dans cet event haut en couleur, retrouvez yours truly, aka Just a Little aka Moi :D, pour des poses de vernis semi permanent et laissez-vous tenter par des nail art en wax à prix doux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Retrouvez-nous donc après le boulot, jeudi 27 juillet au Beau (Beau) bar* d 16h à 23h à l’Afro Summer Break.

*Beau (Beau) Bar: 5 rue Pargaminières, 31000 Toulouse
Mode

Feel like a Saba Queen avec Ikhaya Mossy

Hello tous,

Aujourd’hui je vais vous parler de Ikhaya Mossy, une initiative sociale, qui valorise l’art et l’artisanat africain sur la scène internationale. Les bijoux Ikhaya Mossy sont 100% fait main et d’une qualité exceptionnelle. J’avais déjà craqué il y a quelques mois pour leur collection « Xhosa Zulu« , des colliers et des boucles d’oreilles en perles, s’inspirant et revisitant les bijoux traditionnels de l’artisanat africain, notamment d’Afrique du sud.

Leur nouveau produit phare (et aussi mon nouveau coup de coeur) est le Saba Queen (Reine de Saba), un ras de cou en perle, léger et ajustable. Il existe de nombreux coloris, mais mon préféré est tout de même le blanc et or.  Vous vous sentez obligé d’avoir un port de tête majestueux lorsque vous le portez 🙂 .

 

 

 

 

 

Le week end dernier, j’étais invitée à un apéro chez des amis. L’occasion de porter mon Saba Queen. Avec une tenue coloré et décontractée, le collier ajoute cette petite touche de chic.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour voir encore plus de créations Ikhaya Mossy, n’hésitez pas à faire un tour sur leur site: www.ikhayamossy.com, comme moi, vous ne serez pas déçu.