Lâcher prise: quand ça veut pas, faut pas forcer.

Hello tous,

La semaine dernière j’ai dû amener mon fils vers Perpignan, pour rejoindre sa granny qui devait le garder deux jours pour que je puisse participer à l’Afro summerbreak (je vous en parlais ici). J’en ai profité pour rester quelques jours et j’ai apporté mon ordi pour pouvoir bosser assise sur un transat., car j’avoue que depuis que mon petit bonhomme est en vacances, je n’ai pas encore trouver un bon rythme de travail, sans compter la fatigue. Enfin bref. On était donc dans un petit village du doux nom d’Amélie-les-bains, région thermale à 20 min de Perpignan.

A plusieurs reprises j’ai tenté de prendre l’ordi pour avancer sur certaines choses. Mais l’envie n’y était pas et le lieu ne s’y prêtait pas non plus. Pourtant j’avais un petit programme bien ficelé: Réveil, café, puis 45 min de sport (ben ouais c’est les vacances, faut pas trop forcer hein!), 15 min de jacuzzi (le pied total il m’en faut un dans mon salon!), tout ça vu sur le Tech et les Pyrénées. Ensuite retour à la maison pour se préparer et prendre le ptit dèj. Petit dèj à rallonge qui empiétait toujours sur le temps que j’étais sensé consacrer à bosser. Mais peu importe. J’ai pris du bon temps. Après, soit on traînait un peu et on mangeait sur place, soit on partait directement pour de petites excursions, on déjeunait dehors dans des villages alentours, à Argelès-sur-mer ou en Espagne.

 

 

 

 

 

Les deux premiers jours j’ai un peu culpabilisé de ne réussir à allumer le pc que pour regarder des Disney avec mon petit homme (la culture disneymatographique, c’est la base), mais mince je n’étais là que pour 5 jours et purée (oui je suis une maman, bien que toulousaine de coeur, je dois faire attention à mon langage, j’évite le mot en « ain »), qu’est-ce que ça fait du bien de lâcher prise, de ne pas être constamment en alerte et de profiter de ses proches. J’essaye d’être plus exigeante avec moi-même, mais j’ai la chance de pouvoir reporter certaines tâches (pas trop quand même), donc j’essaye de le faire de temps en temps, sans culpabiliser, en faisant une vrai parenthèse, afin de réellement profiter du moment présent.  Pas toujours évident pour moi qui ait toujours 10 000 choses qui me passent par la tête.

J’ai donc décidé de me faire plus souvent des petits week-end hors de Toulouse et de ne pas attendre les vrais longues vacances de 2-3 semaines. _Notamment en hiver où je m’englue plus facilement dans le quotidien et où j’attrappe systématiquement des flemmingites aiguë._  Une pause, même courte me permet  de me reconcentrer, de trouver l’inspiration…

Quelques photos de ma petite pause, avec quelques uns de mes indispensables pour cet été. J’espère que ça vous plaira.

Et vous comment faites-vous pour lâcher prise?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sandales: Besson
Visière: Marché du Boulou :)
Lunettes: Le petit lunetier
Tote bag: Wax is the new black
Nail art: Yours truly, Just a Little ;)
Publicités

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s